Présentation de ma ville de naissance

April 17, 2017 par C. Blondel   Commentaires (0)

Comme je l'ai dit dans ma présentation, je suis née le 21 août 1998 à Tourcoing. Ma ville de naissance se situe dans la région des Hauts de France, dans le département du nord (59). Tourcoing fait partie, comme 85 autres communes, de la Métropole Européenne de Lille (MEL) et de l’Eurométropôle Lille-Kortrijk-Tournai. Cette ville est limitrophe de la Belgique et compte un peu plus de cent mille habitants que l’on nomme les Tourquennois et les Tourquennoises.

image

 

  • au Moyen Age

En 1130, la première église appelée Eglise Saint-Christophe est construite. Après la guerre de Cent ans et les guerres de religion, les habitants du bourg agricole de la seigneurie de Tourcoing surmonte avec difficultés les ravages de ces conflits en fabricant de la draperie. Cette draperie leur permette d’obtenir le sceau loyal en 1360.

  • de la Renaissance au XVIIIème siècle :

En 1668 , la châtellenie de Lille, dont fait partie Tourcoing, est rattachée à la France. Le 18 mai 1794, une importante bataille a lieu à Tourcoing entre les armées révolutionnaires françaises et les armées de la première coalition (Royaume-Uni, Saint-Empire et Électorat de Hanovre). La victoire de la France déclenchera la bataille de Fleurus en 1794. Cette bataille est commandée par les coalisés qui frappe les troupes françaises situées en arc de cercle autour de Charleroi afin de supprimer le siège français. Cependant, la vieille, une reddition avait été signé secrètement.

 

  • A partir du XIXème siècle :

Tourcoing connaît un essor extraordinaire suite à la révolution industrielle et devient l’une des villes les plus compétentes en matière de textile. Plusieurs entreprises sont qualifiées dans le ventre de textile et notamment de le tissage de la laine ce qui représente 15 % de la production française soit environ 6 000 tonnes en 1949, 15 320 tonnes en 1972 et atteindre les 160 000 tonnes par an.

En 1860, l’église Saint-Christophe est agrandie et se classe parmi les plus beaux édifices néo-gothiques du Nord.

Durant la première et la seconde guerre mondiale, Tourcoing subit des occupations allemandes. La plus grande armée allemande du front Ouest s’est installée dans l’un des quartiers de l’avenue de la Marne. Suite à ces deux énormes conflits, Tourcoing a été gravement touché par la crise du textile dans les années 1970.  

image

 

  • La population :

La population tourquennoise a connu deux principaux essors : de 1831 à 1911 où le nombre d’habitants été multiplié quasiment par 5 et de 1946 à 1975 où le nombre d’habitant a été multiplié par 1,5. Cependant, entre ces deux périodes la ville de Tourcoing a connu une baisse de population d’environ 6500 habitants et depuis 1975, la population ne cesse de diminuer. 

  • La culture :

La ville de Tourcoing possède de nombreuses activités culturelles et artistiques :

 

  • théâtre : la ville de Tourcoing possède un large choix de pièces, de comédies dans ces 5 théâtres.

  • Musique : Tourcoing dispose de son propre festival de musique nommé Tourcoing Jazz Festival Planètes, sa propre salle de concert : le Grand Mix, un orchestre d’harmonie,

  • les musées : 4 musées peuvent être visités à Tourcoing : le musée des Beaux-Arts, le musée du 5 juin 1944, le musée du Carillon et le centre d’histoire local

  • le cinéma : plusieurs films possèdent des scènes qui ont été tournées à Tourcoing, c’est le cas notamment : La vie est un long fleuve tranquille d'Étienne Chatiliez, Le Corps de mon ennemi d'Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo, ainsi que plusieurs épisodes de la séries les petits meurtres d’Agatha Christie.

image

  • la religion :

Tourcoing est une ville laïque possédant plusieurs infrastructures où des cultes différents sont pratiqués :

  • le catholicisme : le doyenné de Tourcoing appartient au diocèse de Lille et est divisé en 5 paroisses (Saint Pierre, Saint Éloi, Saint Jean l’évangéliste, Notre Dame des Peuples et Sainte Famille). Plusieurs églises ont été bâtie : église Saint Christophe, Notre-Dame-Des-Anges, Notre-Dame de la Marlière, Saint Thomas, Église du Sacré-cœur, la chapelle de la Sainte Famille, l’église Sainte-Anne, Notre-Dame de la Consolation, Saint Louis et Saint Jean-Baptiste.
  • l’antoinisme : un temple de culte antoiniste a été construit le 12 décembre 1937

  • le protestantisme : le temple et le siège de la Congrégation chrétienne se trouve à Tourcoing

  • le sunnisme : les islamiste du partie sunnite peuvent prier dans 3 mosquées : la mosquée Salman El-Farisi, située dans le centre-ville, la mosquée Es-Salam, située dans le quartier de la Croix-Rouge et la Mosquée Ibn Taymiya

  • le salafisme : la mosquée Othman Ibn Affan, situées dans le quartier de la Bourgogne

    image

     

  • le sport :

La ville de Tourcoing est doté de plusieurs infrastructures permettant une grande diversité sportives. En effet, les Tourquennois ont la possibilité de pratiquer un sport collectif comme du basket-ball, de football, du volley-ball, du floorball ou du water-polo. Ils peuvent également faire un sport plutôt artistique comme de la danse ou individuel comme du tennis, tennis de table, escrime, lutte … Cependant, sportivement parlant, la ville de Tourcoing est principalement connue pour son équipe de volley-ball surnommée le TLM (Tourcoing Lille Métropole). Cette équipe joue dans la salle Léo Lagrange. Elle évolue en ligue B et a obtenu, cette année, le 17 mars 2017, sa place pour la ligue A en gagnant le championnat de France. Cette équipe était l’une des meilleurs de France il y a quelques années, et participé plusieurs fois aux championnats d’Europe.

image

 

 

 

  • l’enseignement :

Tourcoing est la principale ville en terme d’enseignements par rapport aux communes plus ou moins limitrophes. En effet, elle possède une vingtaine d’établissements secondaires. Dans ces derniers, on retrouve notamment, le lycée Sacré-Coeur (fondé en 1666, lycée privé catholique), le lycée numérique de Colbert (lycée public), le lycée d’État Gambetta (lycée public), ainsi que de nombreux collèges comme Lucie Aubrac, Marie Curie, le collège privé Notre Dame de Wailly, Charles Péguy ou encore Saint Thomas. Depuis 2004, l’Ecole Nationale des Douanes s’est installée à Tourcoing. En 2008, le lycée Le Corbusier déménage dans une nouvelle structure permettant à ses élèves spécialisés en BTP et communication graphique de travailler dans des ateliers modernes et professionnels. En 2014, c’est le collège Lucie Aubrac qui est délocalisé afin de fournir un établissement moderne, neuf aux élèves.

image

 

 

 

  • la santé :

La ville de Tourcoing est une ville riche en personnel médical, on y retrouve beaucoup de médecins généralistes et de spécialistes comme des podologues, des kinésithérapeutes, des ostéopathes… Elle est aussi connu pour son centre hospitalier appelé Gustave Dron et son centre d’imagerie médicale.

image

 

 

  • les moyens de locomotion :

Tourcoing dispose de nombreuses structures permettant à ses habitants et ceux des communes alentours de se déplacer. En effet, en 1909, le Grand Boulevard est ouvert entre les villes de Lille, Roubaix et Tourcoing. De plus, on retrouve une gare appelée la gare de Tourcoing qui permet de rejoindre la Lille et la Belgique. Puis, Tourcoing possède de nombreux arrêts de bus, métro et tramway du réseau Transpole.

image

 

  • les architectures :

En plus des architectures de cultes, de transport et scolaire, la ville de Tourcoing possède des monuments historiques tel que l’hôtel de ville inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1981. Ce bâtiment est de style Napoléon III et est témoin de la réussite économique de l’époque. Il y a aussi l’ancienne chambre de commerce et son beffroi. Il fut édifié à la gloire de la prospérité de Tourcoing à l’occasion de l’exposition internationale des Industries textiles de 1906. On peut retrouver aussi le bureau de Bienfaisance datant de 1894 et plusieurs bourloires inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 2003.

image